Bénin Burkina Faso Burundi Cameroun République Centrafricaine Congo Côte d'Ivoire Gabon Guinée Guinée-Bissau Mali Mauritanie Niger Sénégal Tchad Togo Afristat Page d'accueil
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Dossier
Burkina Fasso : En 2007, un repli de l'activité économique par rapport à l'année 2006
En 2007, la croissance économique a été estimée à 4,0% contre 5,5% en 2006. L'activité économique a été tirée principalement par les secteurs tertiaire et secondaire.

Secteur primaire : des performances en deçà des espoirs

La valeur ajoutée du secteur primaire a enregistré en 2007 une baisse de 0,4% contre +0,9% en 2006. Elle est passée de 797,6 milliards de francs CFA en 2006 à 793,6 milliards de francs CFA en 2007. Cette évolution est due au sous-secteur agriculture, notamment l'agriculture de rente dont la valeur ajoutée à chuté de 38,6% en 2007 en raison des effets conjugués de la baisse de la production consécutive à la diminution des superficies et de la réduction du prix d'achat au producteur du kilogramme de coton graine.

Secteur secondaire : une croissance soutenue tirée par un regain des industries extractractives

Comparativement à l'année 2006, le secteur secondaire a enregistré une accélération de sa croissance en 2007. En effet, la croissance du secteur est passée de 5,5% en 2006 à 8,8% en 2007. Sa valeur ajoutée est passée de 573,9 milliards de francs CFA en 2006 à 624,7 milliards de francs CFA en 2007. La hausse est imputable à l'ensemble des sous-secteurs. La hausse la plus importante a été enregistrée au niveau du sous-secteur des industries extractives qui connait ces dernières années un regain d'activités.

Secteur tertiaire : un repli de la croissance malgré une bonne dynamique du commerce

Le secteur tertiaire a connu au cours de l'année 2007 un ralentissement de sa croissance qui s'est établie à 3,5% contre 8,0% en 2006. Cette décélération est due aussi bien au secteur tertiaire marchand (3,5% contre 10,5% en 2006) que non marchand (3,6% contre 4,5% en 2006). En ce qui concerne le secteur tertiaire marchand, à l'exception du commerce dont la croissance s'est accélérée passant de 0,4% en 2006 à 1,3% en 2007, celle des autres sous-secteurs a enregistré une décélération.
11/07/2008