Bénin Burkina Faso Burundi Cameroun République Centrafricaine Congo Côte d'Ivoire Gabon Guinée Guinée-Bissau Mali Mauritanie Niger Sénégal Tchad Togo Afristat Page d'accueil
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Interview
Interview d'Emmanuel Ngok, expert à Afristat
La rénovation des nomenclatures et de produits
« Grâce à la nouvelle nomenclature, les États membres d'Afristat disposeront d'un outil de gestion économique clair et convivial. »

Vidéo de l'interview
Pour se conformer aux standards internationaux, Afristat révise sa nomenclature d'activités et de produits. En effet les Nations unies ont révisé en 2008 la classification des activités de façon à tenir compte des mutations économiques et des demandes des pays.

Afristat a adopté une approche participative en créant un groupe de travail qui réunit experts et consultants ; elle a également saisi les organisations régionales et sous-régionales ainsi que les principaux utilisateurs. Le processus prendra fin en novembre 2009.

Une fois l'outil validé sur le plan technique, le Conseil des ministres adoptera un règlement début 2010. Puis Afristat mettra en place une stratégie pour accompagner les pays jusqu'à la mise en place finale.

La mise en œuvre va prendre deux à trois ans. Pour reconstituer les séries statistiques, il faut du temps, beaucoup de moyens humains et financiers, et de la part d'Afristat, un suivi permanent.

Grâce à cette nouvelle nomenclature, les États disposeront d'un outil de gestion économique convivial qui permet de clarifier les activités telles que les télécommunications, les holdings, le commerce électronique...
20/05/2009