Bénin Burkina Faso Burundi Cameroun République Centrafricaine Congo Côte d'Ivoire Gabon Guinée Guinée-Bissau Mali Mauritanie Niger Sénégal Tchad Togo Afristat Page d'accueil
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Ateliers et séminaires
Des cadres des Écoles de statistique africaines se forment à l'ingénierie de formation
atelier-écoles-11-15 octobre 2010 - trois-participants
Partie intégrante de leurs missions, les Écoles de statistique africaines dispensent des sessions de formation continue, à côté de leurs activités en formation initiale et de recherche. Pour promouvoir leurs services, les directeurs de la formation continue ont souhaité bénéficier de l'expérience du Cefil, de l'Ensai et du Cepe. Le Cefil a donc organisé un atelier d'une semaine, du 11 au 15 octobre 2010, pour bâtir ensemble un programme d'appui aux écoles comprenant notamment le management et le pilotage d'un projet de formation continue.

L'atelier : un appui technique pour développer l'offre de formation continue des Écoles de statistiques africaines


 L'objectif final est de développer l'offre de formation professionnelle continue, dans les Écoles de statistique africaines (ESA) d'Abidjan, de Dakar et de Yaoundé. Pour cela, les ESA souhaitent apprendre de l'expérience du Cefil, les exigences ainsi que les méthodes et techniques en terme de management de ce type d'activités.
L'objectif de l'atelier est de dégager les appuis techniques que la coopération française peut apporter pour contribuer à la réalisation de l'objectif final.

Au menu : pédagogie participative et ingénierie de formation


 Chaque école a envoyé deux représentants, soit six participants, nombre idéal pour pratiquer la pédagogie participative. Plusieurs séances de travail se sont déroulées sur ce mode allant jusqu'à l'immersion dans un groupe de la promotion 2010-2011 des contrôleurs-stagiaires du Cefil. Les différentes dimensions dont il faut tenir compte lorsque l'on développe un projet de formation continue ont ainsi été mises à jour par le groupe (ses acteurs, leurs enjeux, l'organisation administrative, l'organisation pédagogique, l'environnement technique et technologique).

D'autres points de vue venant de l'Insee, de l'Ensai, du Cepe et du CESD


Laurent Di Carlo, directeur des études à l'Ensai, a attiré l'attention sur le dispositif innovant en place pour permettre aux attachés de l'Insee d'aller plus loin dans leurs études, une fois en poste à l'Insee, à savoir "la formation continue diplomante des attachés" (FCDA). Le dispositif a séduit les visiteurs, notamment la reconnaissance professionnelle qui s'y rattache pourrait être transposable dans certains pays. En 2011, l'Ensai assurera plusieurs formations proposées au catalogue du Cepe. La formation "Techniques rédactionnelles" en fait partie. Elle a particulièrement intéressé nos visiteurs ; tant leurs souhaits d'améliorer leur communication est grand.

Cécile Lefèvre, directrice du Cepe, retenue à Paris, a envoyé suffisamment de matériels pour que les visiteurs se fassent une bonne idée de l'activité du centre. Le site internet du Cepe a retenu l'attention des visiteurs par la rigueur avec laquelle sont décrites les sessions de formation proposées. La méthode utilisée pour décrire les sessions est d'ailleurs partagée avec l'Ensai.

Enfin, Xavier Charoy, du CESD-Statisticiens pour le Développement, a exposé les travaux en cours à Afristat avec le concours financier du CESD, pour avancer dans l'identification des besoins des cadres en poste dans les Systèmes statistiques nationaux des pays adhérents à Afristat.

Quatre axes de progrès identifiés : communication, recueil des besoins, transferts pédagogiques, formation de formateurs


Chacune des trois écoles et le Cefil se sont répartis ces quatre axes ou sous-projets, avec pour objectif d'en concevoir les contours pour avril 2011 ; date à laquelle projet et sous-projet seront soumis à l'approbation des directeurs des ESA et de la coopération française pour la partie appui ; soit : ·

  • La communication pour le Cefil (adaptation du projet d'Afristat et du Cefil « De la donnée à l'information » au contexte des ESA, formation "Techniques rédactionnelles" existant à l'Ensai) ·
  • Le recueil des besoins pour l'école de Yaoundé ·
  • Les transferts pédagogiques (modules existants au Cefil mais aussi matériels pédagogiques disponibles) pour l'école de Dakar ·
  • Les formation de formateurs et d'une façon générale comment capitaliser les contenus enseignés et les méthodes pédagogiques pour l'école d'Abidjan

 Pour piloter projets, sous-projets et méta-projet, une première nécessité : se former à la fonction de chef de projet.


Le schéma ci-dessous synthétise les conclusions de l'atelier

schema-general-P10Cliquez sur l'image pour faire apparaître le schéma à sa taille réelle

Ce sont des propositions qui doivent être validées par nos hiérarchies respectives.... L'affaire est donc à suivre...

21/10/2010