Bénin Burkina Faso Burundi Cameroun République Centrafricaine Congo Côte d'Ivoire Gabon Guinée Guinée-Bissau Mali Mauritanie Niger Sénégal Tchad Togo Afristat Page d'accueil
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Ateliers et séminaires
Les webmestres se familiarisent avec l'envers de l'espace éditorial

Dans le cadre du projet "Du chiffre à l'information", Afristat met à disposition de chaque Institut national de la statistique un espace éditorial privatif.

L'atelier du 8 au 10 décembre à Bamako va permettre aux webmestres de comprendre les rouages de la plate-forme de services pour en devenir les administrateurs. Les services offerts par la plate-forme sont très complets : gestion de sites web, lettres électroniques et utilisation d'un robot pour la diffuser. La feuille de route de l'atelier est très chargé.

Des cadres des Écoles de statistique africaines se forment à l'ingénierie de formation
Partie intégrante de leurs missions, les Écoles de statistique africaines dispensent des sessions de formation continue, à côté de leurs activités en formation initiale et de recherche. Pour promouvoir leurs services, les directeurs de la formation continue ont souhaité bénéficier de l'expérience du Cefil, de l'Ensai et du Cepe. Le Cefil a donc organisé un atelier d'une semaine, du 11 au 15 octobre 2010, pour bâtir ensemble un programme d'appui aux écoles comprenant notamment le management et le pilotage d'un projet de formation continue.
Les experts d'Afristat ont largement participé à l'atelier Écrire.net organisé en mai 2009 à Bamako.
Du 18 au 22 mai 2009 s'est tenu à Bamako, au Mali, une formation à l'écriture efficace sur le web pour les experts d'Afristat. C'est la première étape d'un projet de coopération entre l'Insee et Afristat. Ce projet vise à améliorer et valoriser les résultats et analyses produits par Afristat et les 18 Instituts nationaux de statistiques des états membres d'Afristat. C'est un projet innovant constitué principalement d'un cycle de formations-actions à l'écriture efficace pour le web. Il s'appuie sur la plateforme internet de services éditoriaux du Cefil. La mise au point du projet à durée un an grâce à l'appui du Ministère des affaires étrangères et européennes (MAEE) et l'Unité de coopération technique internationale (UCTI) de l'Insee. Pour poursuivre les activités, Afristat a introduit en Avril 2009 une demande de subventions auprès du Trust Fund for Statistical Capacity Building (TFSCB) de la Banque Mondiale. La réponse de la banque est positive. L'équipe de projet Afristat/Cefil va donc pouvoir programmer les cinq autres formations jusqu'en avril 2011.
Bamako : Séminaire international sur le secteur informel en Afrique
Onze ans après un premier séminaire sur le thème du Secteur informel et de la politique économique en Afrique subsaharienne, Afristat et Dial organisent un séminaire sur le même thème pour mesurer le chemin parcouru. Cela sera le moment de dresser un état des lieux, tant sur le plan des concepts que celui des réalisations avec les nombreuses enquêtes sur le secteur informel déjà réalisées. Enfin, les orientations actuelles des politiques de développement donnent un rôle nouveau et central à la mesure et à l'analyse du secteur informel.
Du 7 au 11 juillet, 17 stasticiens sont réunis au Cefil dans le but de réfléchir à l'évolution de leurs sites internet pour une communication plus efficace.
Les statisticiens ont évoqué plusieurs raisons quant à leur participation à ce séminaire. Ils ne sont pas satisfaits de leur site actuel et ressentent une communication insuffisante. Leur principal problème est de savoir comment rendre des données intéressantes, comment leur donner un sens.